LES ARTISTES TUNECORE ONT GÉNÉRÉ 2 MILLIARDS DE REVENUS.

DE L’IMPORTANCE DES PLAYLISTS

Autrefois, le mot « playlist » était un terme obscur appartenant uniquement au monde des DJ ou de la radio. Il s’agissait alors de la liste de titres qu’ils avaient prévu de jouer ou de passer dans un programme. À mesure que la technologie s’est développée et la consommation de musique numérisée, la possibilité de créer des playlists s’est démocratisée.

D’abord avec iTunes et d’autres lecteurs médias qui intégraient des outils bien pensés permettant aux fans et aux DJ en devenir de concevoir la liste des musiques qu’ils voulaient passer en soirée ou ajouter à leur iPod (vous vous souvenez des iPods ?).

Puis, les plateformes de streaming sont arrivées !

Spotify, Deezer, Apple Music, YouTube… Des plateformes digitales partenaires de TuneCore qui fournissent à leurs abonnés des playlists soigneusement conçues et de qualité intégrant, par exemple, les nouvelles sorties de la semaine. Les playlists ont semblé apparaître dans nos vies du jour au lendemain pour nous devenir indispensables. Tout à coup, les créateurs de playlists (officiels ou indépendants) avaient le même pouvoir de rendre célèbres des groupes que les blogs populaires un an plus tôt ou que les radios quelques années auparavant.

Alors que des playlists Spotify comme « Rap Caviar » sont devenues incontournables, tous les artistes qui distribuent leur musique sur les plateformes souhaitent évidemment pouvoir intégrer leurs titres à ce genre d’« accélérateur de carrière ». Chaque genre à sa playlist, et si certaines n’attirent que quelques centaines de fans, d’autres comptent des millions d’abonnés ! Elles sont devenues de véritables créatrices de tendances. Et puis, étant donné la facilité avec laquelle on peut s’y abonner ou accéder à l’ensemble des morceaux d’un artiste en cliquant simplement sur son nom, elles permettent de découvrir sans cesse de nouveaux titres.

De nombreux artistes indépendants qui utilisent TuneCore pour distribuer leur musique ont vu leur nombre d’abonnés sur ces plateformes et sur les réseaux sociaux, et surtout leur nombre de streams, monter en flèche en un rien de temps grâce à un bon placement (et souvent décroché par hasard) sur une playlist. Ce sont finalement les playlists qui leur ont apporté la visibilité qu’ils n’ont pas réussi à obtenir en passant par des interviews ou des critiques de blogs. C’est pourquoi proposer sa musique à des créateurs de playlist est devenu un aspect fondamental des stratégies marketing des artistes et des labels.

COMMENT PROPOSER SA MUSIQUE À DES CRÉATEURS DE PLAYLIST ?

Vous cherchez à proposer vos titres à des créateurs de playlists sur des plateformes comme Spotify ? Que ce soit pour les playlists « Viva Latino ! », « All New Indie » ou « Hot Country », Spotify a développé une méthode centralisée pour permettre aux artistes de proposer de nouveaux titres directement. Si nous aimerions tous connaître ces personnes en charge des playlists, il faut savoir qu’ils reçoivent des flots de nouvelles propositions de morceaux à ajouter chaque jour. Tout comme s’il s’agissait du directeur musical d’une station de radio ou du rédacteur en chef d’un blog de musique connu, il y a tout un système en place. Par ailleurs, comme ces professionnels de l’industrie, les créateurs de playlists ont besoin d’un peu de temps pour faire leur sélection.

Si vous distribuez votre musique via TuneCore, assurez-vous de nous soumettre votre sortie au moins trois semaines avant la date de sortie que vous aurez établie. Si Spotify ne requiert qu’une semaine de délai, d’autres plateformes préfèrent disposer de plus de temps (nous y viendrons). Une fois que votre titre est distribué, vous pouvez demander à faire vérifier votre compte artiste sur Spotify grâce à l’outil « Spotify for Artists ». Le processus, plutôt simple, vous permet de remplir votre profil pour permettre aux fans d’en découvrir plus sur vous et votre musique, mais aussi de soumettre une demande afin que vos titres soient examinés pour intégrer les playlists officielles de la plateforme ! (Note : Spotify indique quelles playlists lui appartiennent. Parcourez la page d’accueil de votre application pour les découvrir).

Pour ce qui est des plateformes comme Apple Music, Amazon et Deezer, vous pouvez faire connaître vos sorties à leurs équipes éditoriales en passant par le formulaire de souscription TuneCore. C’est la raison pour laquelle il est important de respecter un délai de trois semaines : certains éditeurs ne prendront pas le temps d’examiner les musiques qui sont déjà publiées. Notre formulaire de souscription permet à tous vos fans d’avoir accès aux informations de votre dernier titre, à vos actualités ou à vos projets à venir. N’hésitez pas profiter de cette opportunité, ce genre de détails peut parfois faire basculer une carrière. Veuillez noter : toute sortie qui n’aura pas été soumise trois semaines avant la distribution ne sera pas examinée.


UNE BONNE PRÉPARATION

Si vous voulez que vos titres intègrent des playlists Spotify, vous allez devoir fournir beaucoup de travail en amont, mais pas seulement.

Tout d’abord, vous devez bien comprendre comment fonctionnent les playlists Spotify. Fixez-vous des objectifs personnels et établissez une liste des playlists dans lesquelles vous aimeriez que vos titres figurent un jour. Faites également une longue liste des playlists non officielles de Spotify et de ceux qui en sont en charge. Bien sûr, vous espérez être découvert et intégrer immédiatement les playlists les plus connues de la plateforme, mais selon toute vraisemblance, vous devrez y aller petit à petit. C’est tout à fait normal et vous devriez même vous en réjouir.

Pendant vos recherches, attardez-vous sur les genres, les ambiances et les styles de musique que ces playlists mettent à l’honneur pour vous assurer que vous pourriez y intégrer vos titres. Les recherches par mot clé sont un bon moyen d’en découvrir de nouvelles, dont vous n’avez jamais entendu parler jusqu’à présent. Créez ensuite une liste des playlists qui vous intéressent, en notant bien leur nom, leur lien, leur nombre d’abonnés ainsi que le nom et les coordonnées de leurs créateurs.

Par ailleurs, gardez un œil sur les autres groupes et artistes qui proposent une musique similaire à la vôtre. Comment utilisent-ils Spotify ? Sur quelles playlists apparaissent-ils ? Il va de soi que si ces playlists intègrent leurs morceaux, elles peuvent tout aussi bien inclure les vôtres.

Une fois que vous aurez mené vos recherches et que vous disposerez d’une liste détaillée des playlists officielles et non officielles que vous visez, il vous faudra absolument mener une activité sur Spotify qui vous permette de vous faire repérer et connaître. Gardez bien à l’esprit que, pour être pris au sérieux par les créateurs de playlists les plus connus de Spotify, vous devez vous montrer actif sur la plateforme.

Ne vous contentez pas de publier une photo d’artiste et une bio sur vos différents profils : les pages qui concernent votre musique sur internet doivent toutes intégrer un lien vers votre page Spotify. Il est d’ailleurs tout aussi important d’être actif sur les réseaux sociaux, entre autres parce que les créateurs de playlists seront davantage attirés par votre profil s’ils considèrent que vous y exercez une certaine influence. Intégrez vos liens Spotify sur toutes vos pages et invitez régulièrement vos abonnés et vos fans à cliquer dessus. Votre stratégie sur les réseaux sociaux doit commencer par un partage de contenu nouveau et unique créé autour de votre musique. C’est comme ça que vous élargirez votre fan base et attirerez l’attention des créateurs de playlists.


VISEZ JUSTE

Bien qu’il ne soit pas toujours facile de contacter les créateurs de playlists Spotify, il y a plusieurs pistes à explorer pour vous frayer un chemin jusqu’à eux.

La plupart d’entre eux ont par exemple connecté leur compte Spotify à leur profil Facebook. D’autres réseaux sociaux comme Twitter ou Instagram peuvent vous permettre de les retrouver via leur nom d’utilisateur et de leur envoyer un message direct. Sinon, vous pouvez toujours vous tourner vers ce bon vieux Google.

Une fois que vous disposez des coordonnées de l’éditeur que vous souhaitez contacter, vous n’avez plus qu’à préparer votre message. Il est dans votre intérêt stratégique d’établir un vrai lien avec celui-ci, plutôt que d’envoyer des emails et des copiés-collés à tout va. Il vaut donc mieux personnaliser chacun de vos messages en fonction de leur destinataire. Essayez de les aborder en complimentant leurs playlists, en leur demandant comment ils trouvent les musiques sélectionnées, et plus généralement en créant une relation avec eux. Ils sont certainement habitués à recevoir des mails génériques chaque jour, vous devez donc vous démarquer. Et n’oubliez pas de toujours veiller à faire preuve de politesse.

Il sera certainement plus judicieux d’envoyer votre musique seulement après avoir établi un premier contact et entamé une discussion avec les créateurs de playlists. Sachant qu’ils sont toujours à la recherche de nouvelles musiques à découvrir, vous leur offrez quelque chose qui les intéressera certainement. C’est une relation de réciprocité qui vous liera : vous avez besoin l’un de l’autre. Voyez donc vos efforts de démarchage comme une façon de vous faire des contacts sur le long terme qui sera profitable à tout le monde.

N’hésitez pas à les relancer s’ils ne reviennent pas vers vous, ça ne vous coûte rien et peut rapporter gros. Tant que votre message de relance reste respectueux et non-intrusif, il n’y a pas de mal à tenter de vous faire remarquer.

Une fois que vous aurez réussi à faire intégrer votre musique dans une playlist, assurez-vous de renvoyer la balle : en l’annonçant sur les réseaux sociaux, incluez un lien vers la playlist et taguez le créateur. Montrez-vous chaleureux et reconnaissant. C’est un très bon moyen de soutenir son travail et de faire savoir à vos collaborateurs potentiels que vous retournez les faveurs que l’on vous fait.

Lorsque votre musique aura été intégrée à quelques petites playlists non officielles, vous pourrez envoyer vos titres à des créateurs de playlists de plus en plus connues, et c’est finalement comme ça que vous ferez votre nid.

Soyez prudent

Si de nombreux collaborateurs seront sincèrement disposés à vous aider à promouvoir votre musique, vous pourriez aussi rencontrer quelques escrocs sur votre chemin ; des personnes qui vous diront exactement ce que vous voulez entendre, mais dans leur propre intérêt.

Le pay-to-play est un aspect sombre, mais néanmoins répandu de l’industrie de la musique. Lorsque vous faites savoir autour de vous que vous aimeriez que vos musiques soient ajoutées à des playlists Spotify, vous pouvez être sûr que quelques escrocs vous contacteront en vous affirmant qu’ils peuvent vous trouver un bon moyen d’obtenir des écoutes si vous les payez bien. N’ayez pas peur de poser des questions lorsque vous recevez de nouvelles opportunités, surtout si ce n’est pas vous qui faites le premier pas. Gardez une trace de tous les accords que vous scellez et lisez toujours tous les contrats dans les moindres détails.

Et gardez toujours à l’esprit cette règle de base : si ça a l’air trop beau pour être vrai, ça l’est certainement.

Poursuivez vos efforts et ne vous découragez pas

Malheureusement, il n’y a pas de recette miracle ou de raccourci à prendre lorsque l’on cherche à intégrer sa musique à des plateformes de streaming. Il faut souvent beaucoup de travail pour obtenir une bonne visibilité sur les plateformes. Si vous voulez atteindre vos objectifs, il faudra donc vous atteler à la tâche.

Par ailleurs, le paysage musical est en constante évolution et les tactiques à employer doivent s’adapter à ces changements.

Il y a cinq ans, les playlists Spotify ne permettaient pas autant qu’aujourd’hui de faire décoller une carrière dans la musique, et il est tout à faire possible, voire probable, qu’autre chose viendra dominer le paysage musical dans les mois ou les années à venir. S’il est important de continuer à envoyer vos musiques autant que vous le pouvez, il est aussi vital de garder un œil sur les nouvelles opportunités qui s’offrent à vous pour dévoiler votre musique au monde.

Vous tenir au courant des tendances de l’industrie de la musique vous permettra de voir venir ces opportunités et peut même vous donner une longueur d’avance dans la promotion de votre musique.

Et plus important encore, ne vous découragez surtout pas. Récolter les fruits de son travail et se faire une place dans le monde de la musique prend du temps et l’attente peut sembler interminable. C’est un travail épuisant qui peut parfois être démoralisant. Vos propositions seront certainement ignorées plus d’une fois et rejetées avant même d’avoir été entendues. Ça fait aussi partie du jeu.

Avant même de vous lancer, vous devez être conscient que malgré tous vos efforts, il faudra certainement du temps avant que vos titres soient écoutés. Et ce n’est pas grave. Ne cessez pas de croire en votre travail pour autant et ne laissez pas les déceptions vous déstabiliser.

C’est aussi pour ça que TuneCore est là. Nous voulons vous accompagner et vous soutenir dans ce processus en vous fournissant les services dont vous avez besoin pour tirer le meilleur parti de votre musique. En plus de rendre la distribution simple et abordable, vous offrons régulièrement de précieux conseils aux artistes sur notre blog et à travers nos guides pratiques.

Nous sommes persuadés que nos artistes, avec notre aide, peuvent rencontrer les succès qu’ils espèrent. Alors, n’abandonnez pas ! Bon courage !