Les 7 bons conseils pour un artiste avant d’enregistrer en studio

Cet article a été rédigé par Alexandre Bananier, cofondateur du site Rekyou, plateforme de réservation de studio en ligne.  

Préparer son instrument

Il est important de garder en tête que même le meilleur ingénieur du son du monde n’est pas magicien. Une guitare complètement désaccordée reste un instrument qui sonne faux. Pensez toujours à bien accorder votre instrument avant un enregistrement studio, notamment pour les instruments à cordes, que l’on prendra même soin de réaccorder pendant la séance (surtout si les cordes sont neuves).

Connaître son morceau sur le bout des doigts

Autant pour vous, artiste, que pour l’ingénieur du son, il est important de bien connaître son morceau. Dans cette optique, il est très fortement conseillé de répéter intensivement pendant quelques jours afin de savoir précisément comment approcher les diverses parties de sa musique. Les hésitations, telles que la manière de chanter la deuxième phrase du premier refrain, sont à proscrire.

Choisir les morceaux à enregistrer

Comme vu dans le point précédent, avant d’enregistrer en studio, il est nécessaire d’avoir listé les morceaux à enregistrer… dans l’ordre !

Il est préférable de commencer par le morceau avec lequel on est le plus à l’aise. Un enregistrement en studio peut-être un peu déstabilisant pour la première fois puisque les conditions de jeu sont différentes. Alors autant mettre toutes ses chances de votre côté.

L’échauffement… Au studio d’enregistrement

Ce conseil pourrait paraître banal. Il fait cependant toute la différence au niveau de la fluidité du jeu et donc de la productivité au studio d’enregistrement. Si vous avez déjà joué sur scène, vous avez probablement constaté que l’on est toujours plus « dans l’ambiance » après quelques morceaux joués. Tout comme le live, il est nécessaire de s’échauffer avant de déclencher l’enregistrement. Cela sous-entend que vous allez devoir jouer quelques fois les morceaux de votre liste juste avant d’enregistrer.

Organiser son temps

Vous allez devoir estimer le temps nécessaire pour chaque morceau. N’hésitez pas à donner un peu de mou, on a souvent tendance à sous-estimer le temps passé au studio pour un enregistrement… Surtout lorsque c’est la première fois ! Cette étape est importante : quoi de plus frustrant que de devoir interrompre la séance avant d’avoir fini, faute de temps ?

S’entraîner à jouer au métronome

Jouer bien synchronisé au métronome permet à l’ingénieur du son d’effectuer l’édition de manière précise. Dans certains cas, c’est aussi le seul moyen pour permettre à un compositeur de réarranger votre composition grâce à la musique assistée par ordinateur. Vous l’aurez compris, il va falloir vous entraîner à jouer dans les temps de manière précise. Ici, deux options sont possibles : seul le batteur va jouer au métronome et les autres musiciens suivront, soit tout le monde joue au métronome.

Être en forme et bien réveillé

Il est important que l’artiste ou bien le groupe soient en forme ! Exit la fête alcoolisée jusqu’à 5h du matin la veille, arriver en pleine forme au studio d’enregistrement est une nécessité absolue.

En toute évidence, ce conseil s’applique encore plus pour les chanteurs et chanteuses dont l’instrument est la voix.

Enfin, après avoir passé en revue les 7 bons conseils pour un artiste avant d’enregistrer en studio, on aimerait vous communiquer l’ultime conseil : profitez de votre session enregistrement, amusez-vous et profitez de cette expérience qui sera sans aucun doute très enrichissante !
Réservez en ligne votre session sur Rekyou