Maximisez le potentiel de vos campagnes sur Facebook avec un budget abordable

[Note de la rédaction : Article initialement écrit par Don Bartlett, qui dirige No Door Agency, une agence de management et de marketing situé à Austin, Texas. Don organise aussi un séminaire mensuel appelé “Le Marketing Au Service Des Musiciens sur Facebook.]

Article traduit par Giulio Marelli et Mathieu Rousselot

Les artistes indépendants sont constamment en train de rechercher des moyens d’obtenir un maximum de visibilité avec le minimum de budget. Etant donné que Facebook est le réseau social le plus important à l’heure actuelle, beaucoup se demandent comment mettre à profit les outils publicitaires qu’ils proposent.

La première réserve quant à l’utilisation de ces outils varie entre “c’est trop cher” et “nous ne voyons pas de résultats”. Pourtant, en vous focalisant sur des cibles prioritaires et des stratégies basées sur un budget spécifique, vous pouvez tirer profit des avantages promotionnels de Facebook sans vous ruiner.

Selon nous, vous n’avez pas besoin d’investir beaucoup d’argent dans des campagnes Facebook pour obtenir des résultats concrets. Toutefois, si vous disposez d’un budget modeste, il est encore plus important de structurer vos campagnes de façon à maximiser le retour sur investissement.

Pour atteindre cet objectif, voici l’idée : l’essentiel de vos “ventes” – la vente de places de concert et d’albums dans la plupart des cas – viendra de vos fans. Utiliser les publicités Facebook pour accroitre votre fanbase est un sujet complètement diffèrent. Ainsi, une fois votre concert annoncé, vous devriez vous focaliser sur ceux qui se sont déjà identifiés comme fans.

La meilleure façon de dépenser votre argent sur Facebook est d’atteindre ce groupe de personnes. Cela a l’air d’un concept très simple sur le papier et ça l’est aussi en pratique. Alors pourquoi beaucoup d’artistes ont du mal à obtenir des résultats avec leur campagne ? Dans beaucoup de cas, c’est parce qu’ils dépensent trop.

Prenons un exemple… Disons qu’un groupe a 500 fans sur Facebook habitant Lyon, ils ont un concert programmé dans cette ville dont ils aimeraient faire la promotion :

en supposant que le coût de base d’une campagne est de 10€ pour 1000 personnes atteintes, un budget de 10€ permet d’atteindre tous les fans, et ceci presque 2 fois.

Puisque ces 500 fans sont nos plus probables acheteurs, nous conseillons toujours de communiquer auprès d’eux à trois moments différents. Cependant ces trois campagnes doivent être séparées l’une de l’autre par des périodes de « silence » pendant lesquelles ces fans ne verront pas votre publicité.

Rappelez-vous que ce sont des personnes qui ont déjà aimé votre groupe, ils n’ont donc pas besoin d’être convertis – ils ont juste besoin d’obtenir l’information. Et si vous répétez une même chose 5 fois par jour à quelqu’un, vous allez l’ennuyer. Si vous leur rappelez toutes les semaines où toutes les deux semaines, ils apprécieront.

Idéalement, le groupe crée trois différentes campagnes avec un budget de 10€ chacune, pour un total de 30€. Il est important de noter ici que c’est très différent d’une seule campagne à 30€.

Avec le modèle 10/10/10, ils ont 100% de couverture après de leurs fans à des moments différents mais pas au point où ils sont harcelés six fois par jour pendant un mois.

Donc pour toucher 500 fans, dans cet exemple, 30€ n’est pas seulement ce que vous avez besoin de dépenser, c’est tout ce que vous DEVRIEZ dépenser. Malheureusement, beaucoup de groupes pensent qu’augmenter ce budget en investissant 100€ leur donnera un coup de pouce supplémentaire pour vendre plus de places, alors qu’en réalité cela n’aide en rien – et c’est même souvent le contraire. Quand des personnes voient votre publicité trop de fois, ils vont généralement la bloquer ou cacher vos posts, ce qui aura des effets négatifs sur la popularité de votre page.

Il y a probablement différentes façons d’utiliser les 70€ restant de manière plus efficace, mais de tout investir sur une campagne Facebook n’en fait pas partie. L’essentiel des places vendues proviendra toujours de vos fans, donc il est important de dépenser ces 30€. En revanche, dépenser ces 70€ supplémentaires, même si c’est fait correctement, n’a aucune utilité.

Cela nous mène à un autre point crucial dans la structure de vos campagnes : les campagnes destinées à vos fans doivent toujours être différentes des campagnes destinées à des fans d’autres groupes.

Comme il s’agit de vos acheteurs les plus probables, vous voulez vous assurer de toucher 100% de cette cible. Si vous jouez avec d’autres groupes, votre but est d’atteindre autant de monde que possible, sans dépasser votre budget. Alors, au lieu de faire une campagne pour les “fans de notre groupe, les fans du groupe X et du groupe Y”, vous devriez faire une campagne pour les “fans de votre groupe” en mettant le budget nécessaire pour assurer une couverture complète, puis une campagne séparée pour les « fans du groupe X et du groupe Y »

Bien entendu, il y a plein d’autres éléments qui permettent le succès d’une campagne Facebook. Mais, en suivant ces stratégies de ciblage et de budget vos campagnes, vous maximiserez le retour sur investissement.

4 conseils pour vous aider dans l’écriture de vos paroles

Par Cliff Goldmacher, traduit par Mathieu Rousselot

“Qui vient en premier : la musique ou les paroles ?” C’est une question classique que tous les auteurs/compositeurs se posent. Selon moi, il n’y a pas de réponse simple — ou juste — à cette question. Parfois, c’est la musique, d’autres fois, les paroles et souvent, c’est un mélange mystérieux. Mais le plus important, c’est qu’il n’y a pas ‘une’ manière d’écrire une chanson. Certaines des plus belles (et des pires) chansons jamais écrites ont été créées en utilisant des techniques similaires. Afin de mieux comprendre ceci, je vais décrire 4 manières différentes pour écrire un titre, ainsi que des choses à faire et à ne pas faire que vous pourrez garder en tête.

  1. L’écriture basée sur un titre fort / une accroche

Avoir le sens de la formule, trouver des titres accrocheurs est un art en soi. Si vous en êtes doté, vous êtes chanceux ! Si c’est le cas, voici quelques éléments à retenir.

À faire – n’oubliez pas de faire en sorte que toutes vos paroles supportent et mettent en valeur votre accroche. L’accroche ne fonctionne que si vous construisez les bases autour qui vont lui permettre de créer un effet.

À ne pas faire – n’oubliez pas de donner à la chanson des vraies émotions. Il est possible d’être tellement concentré sur l’effet lui-même que vous oubliez d’être sincère. Même si c’est difficile à expliquer pour un fan, la chanson ne produira pas le même effet sur eux s’il n’y a pas cette émotion.

  1. L’écriture basée sur une idée générale / un concept

Parfois, vous avez vécu une expérience ou vous avez une idée qui semble assez forte pour mériter d’en faire une chanson. C’est un bon point de départ.

À faire – capter un sentiment ou une émotion liés à votre concept. Évidemment, vous vous sentez assez fort pour pouvoir écrire une chanson sur cette idée, donc plongez-y profondément et racontez cette histoire sans détour.

À ne pas faire – être trop vague. Étant donné que cette chanson n’est pas basée sur une accroche, vous devrez résumer votre concept en une phrase ou une tournure concise. Ceci viendra probablement naturellement lorsque vous serez en train d’écrire les paroles. Une chanson qui n’intègre pas ce résumé de l’idée générale risque d’être trop diffus pour garder l’attention de vos fans.

  1. L’écriture basée sur une idée de mélodie

Si vous êtes un auteur qui compose ses chansons à partir de mélodies, vous serez exposé à d’autres défis. Les mélodies accrocheuses et harmonieuses sont une denrée rare et doivent donc être traitées avec le respect qu’elles méritent.

À faire – faites honneur à votre mélodie et construisez votre chanson à partir de celle-ci. À garder en tête : vos fans retiendront la mélodie bien avant de retenir les paroles, donc en avoir une bonne n’est pas à prendre à la légère.

À ne pas faire – laisser la mélodie vous guider vers des paroles maladroites ou des phrases aseptisées. Alors qu’une belle mélodie est une partie intégrante de votre chanson, ce n’est pas le seul élément. Faire du remplissage sur la partie paroles n’est pas une solution acceptable quand on écrit à partir d’une mélodie. Souvenez-vous que c’est la combinaison d’une mélodie accrocheuse et de paroles authentiques qui donne une grande chanson.

  1. L’écriture basée sur un riff de guitare / une suite d’accords

Quand vous prenez votre guitare ou vous asseyez à votre piano, c’est souvent un riff ou une suite d’accords qui viennent en premier. Ce qui est une bonne chose !

À faire – creusez-le, développez-le pour vous en emparer. Ceci peut vraiment définir le ton du morceau et vous inspirer toutes sortes de mélodies et d’idées de paroles. Par ailleurs, une suite d’accords qui fonctionne bien est ce que les fans retiendront en premier lorsqu’ils écouteront votre chanson.

À ne pas faire –  ne vous reposez que sur ce riff ou cette suite d’accords au détriment de la mélodie ou des paroles. Ce n’est pas le moment d’être paresseux. Un riff ou une suite d’accords – dans la plupart des genres musicaux – ne représente qu’un arrangement et ne constitue pas une chanson en soi. Sans une mélodie forte et des paroles, il est totalement impossible d’obtenir un titre de qualité.

Conclusion

Comme je le disais au début de l’article, il n’existe pas une seule manière d’écrire une chanson. Je recommande chaudement d’essayer toutes les approches d’écriture possibles. Souvent, en tant que compositeurs, nous nous retrouvons dans une impasse dans laquelle nous nous engouffrons encore et encore. Ceci peut s’avérer e réconfortant, et même résulter sur une certaine productivité, sur le long terme, il se peut que ça n’aboutisse pas sur les chansons les plus inspirées que vous pourriez écrire. Pourquoi ne pas quitter votre zone de confort et essayer une autre approche ? On ne sait jamais ce qui peut advenir.

Bonne chance !

TUNECORE ET SOONVIBES SIGNENT UN PARTENARIAT POUR OPTIMISER LES OPPORTUNITÉS DIGITALES DES ARTISTES ÉMERGENTS

RAPPROCHEMENT STRATÉGIQUE POUR BOOSTER LA CARRIÈERE DES JEUNES TALENTS DES MUSIQUES ELECTRONIQUES

Paris – TuneCore, leader dans la distribution digitale et Soonvibes, plateforme digitale de découverte de jeunes talents dans les musiques électroniques, annoncent aujourd’hui la signature d’un partenariat stratégique qui a pour objectif de dynamiser la distribution des jeunes artistes electro. Cet accord stratégique initié dans un premier temps pour le marché français, permet de mettre en lumière les jeunes artistes repérés par Soonvibes en distribuant et en monétisant leur musique sur les plateformes digitales grâce au distributeur TuneCore.

Avec plus de 35 000 artistes et près de 2 000 nouvelles musiques reçues par mois, la plateforme communautaire Soonvibes qui est spécialisée dans tous les courants de la musique électronique, agit comme un agent digital, détectant les futurs jeunes talents. Véritable révélateur d’artistes, la ‘Talent Pool’ de Soonvibes repère les musiques à plus fort potentiel de succès et permet aux artistes d’émerger.

« Notre leitmotiv chez Soonvibes est de détecter et de porter les jeunes talents des musiques électroniques, il nous a donc semblé naturel de nous tourner vers TuneCore, acteur incontournable de la distribution de musique en ligne, afin d’accélérer la diffusion des titres les plus prometteurs » explique Natacha Ordas, CEO et co-fondatrice de Soonvibes.

Ce partenariat permet de proposer aux artistes de la ‘Talent Pool’ Soonvibes de bénéficier d’une offre très complète et à forte valeur ajoutée pour distribuer et monétiser les titres sur les différents services de musique en streaming (tels que Deezer, Spotify…), de téléchargements (iTunes, Google Play… ) et de vidéos (YouTube…) et leur permettre de toucher une audience plus large. L’objectif est également de créer des playlists thématiques ainsi que des playlists créées par les DJs issus de la ‘Talent Pool’ Soonvibes, et d’enrichir chacune des plateformes de nouveaux talents.

« Nous sommes très heureux de continuer à accompagner le succès des jeunes artistes, qui de par l’évolution du marché et de la consommation de la musique, sont de plus en plus nombreux à évoluer en dehors des circuits traditionnels. Nous leur donnons la possibilité de toucher des centaines de millions de fans à travers le monde. Ce partenariat avec Soonvibes, acteur majeur dans les musiques électroniques, nous permet de mettre à l’honneur les nouveaux titres et les talents de demain sur plus de 150 plateformes digitales et partager ces success stories avec le plus grand nombre » indique Mathieu Rousselot, Brand Manager chez Tunecore .

A propos de TuneCore

TuneCore distribue plus de musique à plus de monde tout en aidant les musiciens et les auteurs-compositeurs à faire croître leurs opportunités de revenus et à prendre leur carrière en main. La société possède l’un des catalogues qui génère le plus de revenus pour les artistes dans le monde entier, leur rapportant, depuis le début de son activité, plus de 920 millions de dollars générés à partir de plus de 75 milliards de titres téléchargés et streamés. TuneCore Music Distribution permet aux artistes, labels et managers de vendre leur musique via iTunes, Apple Music, Spotify, Amazon Music, Google Play et d’autres plateformes majeures du téléchargement et du streaming, tout en conservant 100 % des revenus de leurs ventes et de leurs droits d’auteur en contrepartie d’un faible forfait annuel. TuneCore Music Publishing Adminstration aide les auteurs-compositeurs en assurant l’administration de leurs compositions via la gestion de leurs licences, de leurs déclarations, la collecte de royalties à travers le monde, ainsi qu’en leur offrant des opportunités de placements dans des films, séries TV, publicités, jeux-vidéo et bien plus encore. Le portail TuneCore «Services Partenaires» propose une suite d’outils et de services permettant aux artistes de promouvoir leur musique, de communiquer avec leurs fans et de faire connaître leurs titres dans le monde entier. Affiliée à Believe Digital Services, TuneCore est une société indépendante dont le siège est basé à Brooklyn, New York, et qui possède des bureaux à Burbank (Californie), Nashville (Tennessee), Nouvelle-Orléans (Louisiane), Los Angeles (Californie), Atlanta (Géorgie) et Austin (Texas), ainsi qu’une présence au Royaume-Uni, en Australie, au Japon, au Canada, en Allemagne, en France et en Italie.

Plus d’informations : www.tunecore.fr

A propos de Soonvibes

Créée fin 2012, Soonvibes est la première plateforme de musique dédiée à la découverte de jeunes talents. La plateforme actuellement spécialisée dans les musiques électroniques compte à son actif 35 000 artistes et reçoit près de 2 000 nouvelles musiques par mois. Très dynamique, Soonvibes a lancé en octobre 2016 la ‘Talent Pool’ véritable accélérateur de jeunes talents qui permet, après une phase de sélection, aux titres retenus d’être présentés aux professionnels de la musique (labels, radios, DJs partenaires…). La dernière session a d’ailleurs permis sur 30 musiques sélectionnées de faire signer 18 d’entre elles par des labels.

Forte d’un programme de partenariats en France et dans le monde (+150 labels et maisons de disques, ainsi que les principales plateformes de streaming, les grands festivals, les radios, les médias, les entreprises…) Soonvibes est un véritable agent digital qui met en relations les artistes et les labels.

Fondée par Natacha Ordas (CEO) et Arnaud Guednée (COO), Soonvibes compte 8 collaborateurs (équipe technique, audio researcher, international business developer).

Plus d’informations : www.soonvibes.com et la Talent Pool

Contacts presse

Pour toutes demandes d’informations complémentaires, d’interview, de visuels…

Bureau de presse URBAN RP

Coralie & Héloïse – PR Managers

Tél : +33 (0)6 16 11 08 86 et + +33 (0)6 82 00 53 39 / email : presseurbanrp@gmail.com

Tunecore

Mathieu

Brand Manager

email : bonjour@tunecore.com

LES ARTISTES TUNECORE SUR LE POINT D’ATTEINDRE LE CHIFFRE RECORD D’UN MILLIARD DE DOLLARS DE REVENUS, TOUT EN CONSERVANT 100 % DE LEURS ROYALTIES

Les artistes sont encouragés à rejoindre le « Billion Dollar Club » de TuneCore et à uploader gratuitement un single afin d’atteindre ensemble un record historique avant la date prévue

Brooklyn, New York – 27 juin 2017 – TuneCore, le fournisseur de musique en ligne leader du marché pour les artistes indépendants, a annoncé aujourd’hui que ses artistes s’approchaient du record historique d’un milliard de dollars de gains exclusivement liés au téléchargement et au streaming. Ce record est encore plus impressionnant si l’on considère le fait que TuneCore soit la seule société à atteindre ce record historique en reversant à ses artistes 100 % des revenus – sans compter les revenus générés par les autres services de TuneCore, notamment TuneCore Music Publishing Administration ou YouTube Sound Recording. Au 31 mai 2017, les artistes TuneCore du monde entier ont gagné collectivement plus de 920 millions de dollars provenant de plus de 75 milliards de titres téléchargés et streamés.

Pour célébrer le fait que ses artistes se rapprochent de cet exploit significatif, TuneCore invite tous ses artistes – inscrits ou non – à rejoindre le « Billion Dollar Club » afin d’aider à dépasser le milliard de dollars de revenus avant la date prévue en octobre prochain. Pendant une période limitée, les artistes inscrits auront l’opportunité d’uploader un single qui sera mis en distribution mondiale – gratuitement – en utilisant le code spécial « MILLIARD ». En plus de profiter de l’exposition gratuite de leur single, les artistes participants à cette opération contribueront à la réalisation d’une performance record pour TuneCore, mais aussi à la création d’un revenu sans précédent pour les musiciens indépendants du monde entier. Pour marquer l’évènement, TuneCore a même prévu un compteur spécial sur son site qui permettra de suivre la progression du revenu généré par les artistes jusqu’au milliard prévu.

« TuneCore est extrêmement fier de voir ses artistes atteindre ce record historique pour l’industrie musicale, tout en conservant 100 % de leurs revenus liés au streaming et au téléchargement » explique Scott Ackerman, PDG de TuneCore. « Nous sommes profondément attachés au fait de pouvoir aider nos artistes à maximiser leurs revenus, et c’est la raison pour laquelle nous sommes si enthousiastes à l’idée de les voir s’approcher de ce record historique. Nous encourageons les artistes du monde entier à rejoindre le Billion Dollar Club pour nous aider à atteindre ce chiffre record d’un milliard de revenus avant la date prévue ».

Pour rendre hommage à ses artistes et mettre leur musique à disposition du monde entier, TuneCore leur donne l’opportunité d’être représentés sur sa playlist Spotify. Pour participer, ces derniers doivent simplement partager sur Instagram une capture d’écran de la pochette de leur titre qui paraîtra sur TuneCore et mentionner dans leur post le hashtag de la campagne #TCBillion. De plus, les artistes TuneCore auront l’opportunité d’ajouter un badge « Billion Dollar Club » à leur photo de profil Facebook pour afficher leur contribution à ce record historique. TuneCore continuera à publier du contenu additionnel afin de fédérer les artistes tout au long de l’été, ce notamment via des vidéos d’éducation musicale avec la participation de musiciens TuneCore.

L’évolution constante de la nature même de l’industrie musicale, couplée à sa croissance rapide et globale, a permis aux artistes de TuneCore d’atteindre un niveau extrêmement élevé de revenus et à une vitesse sans précédent. Si l’on s’en tient au rapport 2016 de l’IFPI, les revenus digitaux du marché global de la musique ont augmenté de 17,7 %, alors que les revenus d’artistes indépendants distribués par TuneCore ont augmenté de 32 %. De même, les revenus liés au streaming musical ont progressé de façon globale de 60,4 %, alors que ceux des artistes TuneCore ont progressé de 85 %.

Fait résultant de la popularité grandissante du streaming, TuneCore a également pu constater une croissance solide sur les marchés internationaux avec 119 % d’augmentation par rapport à l’année précédente en Australie, ainsi qu’une progression de 89 % en Allemagne et de 84 % au Royaume-Uni. Le streaming a également le vent en poupe aux États-Unis avec 101 % d’augmentation, démontrant que l’industrie musicale se trouve face à une croissance très élevée qui devrait se prolonger.

Alors que les revenus liés à la musique en ligne continuent de croître, TuneCore s’engage toujours à fournir à ses artistes indépendants les outils nécessaires pour capitaliser sur toutes les opportunités de revenus. Contrairement aux business-models traditionnels de l’industrie musicale, les artistes TuneCore touchent 100 % de leurs royalties tout en restant propriétaire de leur musique. Au-delà de la simple distribution, TuneCore propose également à ses artistes une offre de services toujours plus diversifiée avec la Monétisation Youtube et Music Publishing Administration pour qu’ils puissent promouvoir leur musique, communiquer avec leurs fans et distribuer leur musique dans le monde entier.

###

À propos de TuneCore :

TuneCore distribue plus de musique à plus de monde tout en aidant les musiciens et les auteurs-compositeurs à faire croître leurs opportunités de revenus et à prendre leur carrière en main. La société possède l’un des catalogues qui génère le plus de revenus pour les artistes dans le monde entier, leur rapportant, depuis le début de son activité, plus de 920 millions de dollars générés à partir de plus de 75 milliards de titres téléchargés et streamés. TuneCore Music Distribution permet aux artistes, labels et managers de vendre leur musique via iTunes, Apple Music, Spotify, Amazon Music, Google Play et d’autres plateformes majeures du téléchargement et du streaming, tout en conservant 100 % des revenus de leurs ventes et de leurs droits d’auteur en contrepartie d’un faible forfait annuel. TuneCore Music Publishing Adminstration aide les auteurs-compositeurs en assurant l’administration de leurs compositions via la gestion de leurs licences, de leurs déclarations, la collecte de royalties à travers le monde, ainsi qu’en leur offrant des opportunités de placements dans des films, séries TV, publicités, jeux-vidéo et bien plus encore. Le portail TuneCore « Services Partenaires » propose une suite d’outils et de services permettant aux artistes de promouvoir leur musique, de communiquer avec leurs fans et de faire connaître leurs titres dans le monde entier. Affiliée à Believe Digital Services, TuneCore est une société indépendante dont le siège est basé à Brooklyn, New York, et qui possède des bureaux à Burbank (Californie), Nashville (Tennessee), Nouvelle-Orléans (Louisiane), Los Angeles (Californie), Atlanta (Géorgie) et Austin (Texas), ainsi qu’une présence au Royaume-Uni, en Australie, au Japon, au Canada, en Allemagne, en France et en Italie.

Pour plus d’information concernant TuneCore : www.tunecore.fr

INTERVIEW : Maguelone Bonnaud, rédactrice en chef adjointe en charge de la culture et de la télévision du Parisien

Propos recueillis par Mathieu Rousselot, Brand Manager France

1) Qui êtes-vous et quel est votre rôle au Parisien ?

Maguelone Bonnaud, rédactrice en chef adjointe en charge de la culture et de la télévision. Chef d’orchestre des Etoiles.

2) Qu’est-ce que l’opération Les Etoiles ?

Les Etoiles, créées en 2013, sont des prix annuels du « Parisien » « Aujourd’hui en France » dans les domaines de la culture (cinéma, théâtre, musique, littérature, BD…) et de la télévision (personnalités, séries, divertissement, magazine…) Ces coups de cœur décernés par des experts de la rédaction sont remis dans le cadre d’une soirée musicale, spectaculaire et festive baptisée « Les Etoiles ». Il y a déjà eu 4 éditions, les 2 premières à la Bellevilloise, la 3ème au Cabaret sauvage et la dernière au Barrio latino

3) Qu’est-ce que l’Etoile espoir ?

A l’occasion du cinquième anniversaire des Etoiles du Parisien, la rédaction lance un tremplin musical destiné à faire émerger de jeunes talents et à les aider à développer leur carrière. La sélection, réalisée à partir des candidatures déposées sur le site de crowdfunding KissKissBankBank se déroulera en quatre étapes : trois tremplins (juillet, septembre et novembre) où nos favoris joueront en live permettront de retenir 3 lauréats. La finale aura lieu en décembre, dix jours avant la cérémonie des Etoiles, qui intronisera l’Etoile espoir.

4) Est-ce ouvert à tous les artistes indépendants? Quelles sont les conditions d’inscription ?

Le tremplin est ouvert à tous les musiciens âgés de plus de 16 ans, quelle que soit leur genre musical. Un éclectisme à l’image de celui du Parisien, qui traite aussi bien la variété que le rock, le rap, l’electro ou le folk.

5) Sur quels critères est basée la sélection ?

L’inventivité, la singularité, la qualité de composition, la qualité des textes le cas échéant, la prestation scénique pendant les tremplins… et, à l’image de notre journal, la conjugaison de l’accessibilité et de la qualité.

6) Quelle est la dotation pour le vainqueur ?

  • Une mise en avant sur l’ensemble des supports du Parisien (journal, site internet, réseaux sociaux) et un relai sur nos sites partenaires , KKBB, Gibson, Tunecore.
  • Un accompagnement pour développer sa carrière : coaching personnalisé Tunecore/ Believe, mise en relation avec des professionnels de la musique, création de votre site web…
  • Le pressage de 300 vinyles 12’’ par Squeezer
  • La distribution gratuite de sa musique sur les sites de streaming par Tunecore pour 5 ans
  • Pour le lauréat de chaque tremplin :

o   1000€ sur la collecte KissKissBankBank

o   1 micro Neat

o   1 casque KRK KNS 8400

Pour le grand gagnant : le titre d’Etoile espoir du Parisien décerné lors de la soirée des Etoiles.

7) Quelles sont, plus généralement, les actions du Parisien envers les artistes indépendants ?

Certes, notre journal parle avant tout des artistes qui ont déjà des maisons de disques. Mais il met régulièrement en avant des musiciens qui commencent à faire parler d’eux, à buzzer sur le web, comme ce fut le cas, à leurs débuts, avec Fauve, Christine and The Queens ou Le Prince Miiaou

 

Pour vous inscrire au tremplin ‘Etoile Espoir’, c’est ici : http://www.leparisien.fr/l-etoile-espoir-2017/

 

Comment obtenir des streams garantis sur Deezer et accroître sa fanbase?

TuneCore est fier d’annoncer un nouveau partenariat avec Feature FM, un service pour aider les artistes indépendants à obtenir plus de streams et de playlists sur Deezer.

On vous explique tout ci-dessous, et vous partage les résultats d’un test fait avec 100$ pour un artiste TuneCore.

Qu’est-ce que Feature FM ?

Feature FM est parti d’un constat très simple : des millions de personnes doivent écouter des publicités sur les offres gratuites des sites de streaming. Par ailleurs, des milliers d’artistes indépendants n’arrivent pas à se faire découvrir auprès de ces utilisateurs.

Comment concilier ceci ?

L’idée est toute aussi simple que révolutionnaire : pourquoi ne pas remplacer ces publicités par de la musique et faire découvrir des artistes émergents à la place ? De la musique ciblée, qui a, d’une part, un intérêt pour les artistes qui souhaitent se faire découvrir, dans le monde entier, et d’autre part, un intérêt pour les utilisateurs des plateformes de streaming qui transforment une expérience désagréable (écouter des publicités) par une découverte de nouveaux artistes.

Feature FM est né de cette idée géniale développée par deux frères : Lior & Zohar Aharoni, en suivant ces 3 principes fondamentaux :

– Tous les artistes doivent avoir un accès équitable à cette audience.

– Les artistes talentueux méritent d’être découverts

– Les artistes doivent pouvoir vivre de leur passion.

Tous ces principes sont l’ADN même de TuneCore.

C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de signer un partenariat avec Feature FM afin de pouvoir proposer ce service original à nos artistes.

Comment ça fonctionne ?

Pendant 3 ans, Feature FM a développé son service avec une équipe d’experts en big data, en découverte de contenu et en recommandation éditoriale. Ils ont développé des algorithmes capables de jouer le bon titre au bon moment, et surtout de le faire découvrir à une audience ciblée et adaptée. Par ailleurs, ils ont développé un site donnant accès à de nombreuses données analytiques sur le contexte d’écoute, le sexe, la géographie, le taux d’engagement, etc.

En parallèle, Feature FM a signé des partenariats avec des services de streaming comme Deezer ou 8 Tracks, mais également sur des sites de découvertes musicales comme BuzzBands, PopMatters, Metal Injection ou Fist In The Air.

Le résultat est révolutionnaire : en prenant une campagne sur Feature FM, un artiste peut obtenir des passages garantis sur Deezer (sur des playlists, albums, etc.) ou des mises en avant sur des sites musicaux influents.

Est-ce que ça marche réellement ?

Nous avons testé ce service avec l’artiste Voyov sur son titre ‘On s’emmène avec toi’ distribué par TuneCore, en partant sur un budget de 100$ sur la plateforme Deezer.

Les résultats sont impressionnants.

Le site est simple, ergonomique et intuitif. Il se base sur l’API de Deezer, donc si vous êtes disponible sur cette plateforme, vous trouvez votre nom d’artiste rapidement.

Vous indiquez votre genre musical, des artistes similaires, les pays sur lesquels vous souhaitez que votre titre soit streamé.

Vous indiquez ensuite le montant de la campagne que vous souhaitez réaliser sur la plateforme choisie, le début et la fin de la campagne. Et Feature FM vous indique le nombre de streams que vous devriez obtenir.

Une fois les éléments validés, vous réglez le montant de la campagne.

Puis votre campagne doit être validée par Feature FM qui se réserve le droit d’accepter ou de refuser une campagne (si la campagne est refusée, votre compte n’est pas débité). Une fois acceptée, votre campagne est programmée et démarre le jour J.

Votre titre est alors intégré sur Deezer à la place des publicités existantes. Il peut-être streamé, mis en favori, ajouté à des playlists, etc. exactement comme un titre normal. Si l’utilisateur écoute moins de 30sec du titre, alors le titre n’est pas décompté du volume de streams de votre campagne, vous ne payez donc pas.

Vous suivez au jour le jour votre campagne et vous avez accès, de manière très simple et intuitive, à de nombreuses données :

– le nombre de streams sponsorisés

– le total des engagements (ajout sur des playlists, page album visitées, page artiste visitées)

– l’appareil sur lequel le stream a été fait (mobile iOS ou Android, PC)

– le nombre de fois où le titre a été passé

– l’âge des utilisateurs ayant streamé le titre, le sexe

– le pays de l’utilisateur, et la répartition sur chaque pays.

« Feature FM m’a permis de faire plus de 5000 streams sur Deezer, mais encore plus intéressant, mon titre a été ajouté sur plus de 100 playlists ! »

– Voyov

Bilan après une semaine d’utilisation.

Le concept de Feature FM est tout simplement révolutionnaire pour les artistes indépendants. Ils peuvent désormais avoir accès à des millions d’utilisateurs, en quelques clics, pour une somme très raisonnable. Ils peuvent accroître leur fanbase et se faire découvrir par des vrais fans de musique, partout dans le monde, en affinant les critères de manière très précise.

Les artistes peuvent aussi accéder à des données très utiles pour faire avancer leur carrière : Où sont basés mes fans ? Quel est l’âge moyen de ma fanbase ? Est-ce que mon titre est efficace, est-ce qu’il est ajouté dans des playlists ? Etc.

Nous avons été bluffés par ce nouveau service et nous sommes fiers de pouvoir vous le proposer !

Voici les différents packages proposés par Feature FM :  

Pour le tester, c’est ici !

Exclusivité pour les artistes TuneCore : 10$ offerts pour toute campagne.