5 conseils pour acheter votre prochaine guitare

Cet article a été rédigé par Julien Bitoun, responsable du showroom Woodbrass Deluxe, le département haut de gamme et boutique du magasin Woodbrass. Il est aussi guitariste, enseignant, journaliste et écrivain.


1 Définissez clairement vos besoins

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise guitare dans l’absolu : chaque instrument correspond à un besoin bien précis et fera le bonheur de tel ou tel musicien tout en représentant le cauchemar absolu de tel ou tel autre. Posez-vous donc les bonnes questions. De quel type de guitare avez-vous besoin (acoustique, nylon, électrique, 12 cordes?), pour quels styles musicaux, et surtout pour quelle utilisation ? Si vous ne jouez qu’à la maison, pas besoin d’une électro-acoustique par exemple. À l’inverse, si vous emmenez la belle en tournée mondiale, mieux vaut mettre l’accent sur la solidité. La guitare parfaite qui fait tout en toutes circonstances n’existe pas, et il vous faudra donc définir vos besoin le plus précisément possible avant de partir à la chasse.

2 Fixez-vous un budget

Le marché de la guitare connaît à l’heure actuelle connaît un véritable âge d’or en terme d’offre, et d’excellentes références existent pour toutes les bourses. Quel que soit votre budget, vous en aurez pour votre argent. Et comme il y aura toujours mieux (voir beaucoup mieux!), il est sage de vous fixer un budget avec une marge relativement élastique. Comme toujours, mieux vaut acheter une fois un bon outil plutôt que trois outils moyens que vous revendrez à perte, donc mieux vaut prévoir un achat sans compromis quitte à passer par un paiement en plusieurs fois ou en revendant quelques pédales que vous n’utilisez plus avant de passer en magasin.

3 N’hésitez pas à demander de l’aide

Le revers de la médaille de l’offre pléthorique qui convoitise votre budget est que personne ne peut se vanter de tout connaître. Il y a tellement de guitares différentes qu’il est impossible de les avoir toutes testées, et vous n’aurez jamais trop d’avis sur la question. Evitez les forums sur lesquels vous serez plus susceptibles de trouver des experts auto-proclamés, et demandez plutôt l’avis de guitaristes pros ou de journalistes, et surtout passez du temps avec les vendeurs du magasin près de chez vous, en leur faisant bien comprendre ce que vous recherchez, ou au téléphone avec des conseillers qualifiés qui sont eux aussi musiciens.

4 Prenez-la en main

Une fois que vous avez été aiguillé par les avis extérieurs, il est temps de passer à la pratique. Rien ne remplace l’expérience de jouer l’instrument avant de vous décider. Vous ne saurez si une guitare est vraiment faîte pour vous qu’au moment où vous la tiendrez effectivement entre vos mains, et sentirez si elle vous donne l’impression de jouer mieux que d’habitude, ou de jouer autre chose que d’habitude, si elle vous inspire comme aucune autre ne vous inspire. Là encore, une excursion au magasin le plus proche s’impose, et n’hésitez pas à prendre le temps de tester plusieurs modèles pour les comparer. Si vous n’avez pas la chance d’avoir un bon magasin à côté de chez vous, alors adressez-vous à un site de vente en ligne compétent, et profitez des possibilités de renvoyer l’instrument s’il ne correspond pas à ce que vous cherchiez.

5 Faîtes confiance au coup de cœur

Choisir une guitare est avant tout une histoire d’amour. Vous la voyez, elle vous plaît, et dès la première étreinte le courant passe comme si vous vous étiez toujours connus. Si le coup de cœur opère, oubliez tous vos préjugés et vos idées toutes faîtes du genre « c’est bizarre que j’aime les Les Paul, pourtant aucun guitariste que j’aime ne joue sur Les Paul ». Si vous vous sentez bien dessus, alors c’est la vôtre ! Et ça ne devrait pas être beaucoup plus compliqué que ça. C’est d’ailleurs une remarque qui s’applique même à l’exemplaire bien précis avec lequel vous tombez amoureux : chaque guitare est unique, et si vous aimez celle que vous avez entre les mains, prenez la. Et bien sûr jouez la pendant des années, c’est le mieux que vous puissiez faire !

Des années, c’est le mieux que vous puissiez faire !